Senior power is coming !

Senior power is coming !

Lors de nos nombreuses interventions dans des résidences seniors et auprès de seniors, nous avons constaté que bon nombre d’entre eux refusait de participer aux activités que nous leur proposions, s’interdisant ne serait-ce que la possibilité d’envisager qu’ils puissent en être capable.




Prenons le cas de Maryse. Lorsque nous l’avons approchée pour lui proposer de participer à l’atelier d’initiation à la méditation et yoga, celle-ci a directement décliné l’invitation, en disant qu’elle était, je cite, « trop vieille pour ce genre de choses ».

Maryse avait, certes, des marques visibles de vieillesse, se déplaçant avec une canne. Cependant, sa première barrière ne serait-elle pas psychique plutôt que physique ? C’est en effet la question que nous nous sommes posée, et qui m’a menée à la rédaction de ce présent article.


« La "vieillesse" n’est pas une échéance, tout comme elle n’est pas à craindre.»


Après de vifs débats entre nous et une réalité ressentie depuis longtemps chez Les infatigables, nous nous sommes rendus à l’évidence. N’est-il pas normal de ne pas se sentir apte à réaliser des choses lorsque nous vivons dans une société où la jeunesse est reine ?

Nous sommes tous exposés depuis petits à une image de la jeunesse éternelle : publicités pour des crèmes en tout genre et des cures de jouvence, que ce soit à la télévision ou dans les stations de métro. Prenons l’exemple du monde du cinéma. D’après l’analyse de grande envergure portant sur le genre au cinéma et publiée par le journal The Pudding, 32% des actrices sur le devant de la scène ont en réalité entre 34 et 41 ans. Les actrices se situant au delà de cette tranche d’âge ne représentent à l’écran que 3% des personnages de plus de 65 ans. Ces chiffres sont malheureusement l’expression de l’un des problèmes majeurs de notre société: la marginalisation progressive de nos aînés. La notion même de vieillissement est devenu un sujet tellement tabou que certains individus seraient prêts à tout pour retarder l’échéance le plus possible. Seulement voilà, la “vieillesse” n’est pas une échéance, tout comme elle n’est pas à craindre.

Maryse est en fait une victime de l’âgisme comme la majorité des seniors en France.

C’est alors que Les infatigables entre en scène.

Cette initiative est née de notre constat que passé l’âge de la retraite, les seniors se sentent marginalisés petit à petit. D’après une étude menée par Pro Senectute, environ deux tiers des individus de plus de 50 ans craignent une dissolution de leurs liens avec la jeunesse. C’est donc pour cela que nous avons créé Les Infatigables. Notre ambition? Permettre à nos aînés de s’épanouir dans une société qui les accepterait enfin pour ce qu’ils sont, des êtres humains à part entière. Ne serait-il pas beau de vivre dans un monde dans lequel le champ des possibles n’est plus limité par notre âge ? Nous avons la volonté de proposer un panel varié d’activités originales et extraordinaires pour nos aînés infatigables. Au programme : gym douce, yoga, découverte de danses du monde, mais aussi théâtre, chant, peinture, ou encore art floral, poterie et art thérapie, il y en a pour tous les goûts !

Chez Les Infatigables, nous refusons de croire que nos aînés puissent se sentir exclus des activités que nous proposons. C’est pourquoi nous avons proposé à Maryse d’assister à notre atelier, en mettant tout en œuvre pour lui permettre de profiter pleinement de l’activité et de se sentir à sa place au sein du groupe, tout en prenant en considération sa condition physique. Car proposer un service à la carte et inclusif, ça n’est pas difficile! En nous rejoignant et soutenant notre combat, œuvrez vous aussi pour un monde plus inclusif et bienveillant envers les êtres humains, quelques soit leurs particularités !


Rejoignez notre communauté

Fermer
les infatigables